Mes trois différentes nuances d’amour

by Marlies Dekkers

 

Si vous deviez choisir une seule couleur de lingerie pour le reste de votre vie laquelle serait-elle ? Choisiriez-vous de la lingerie noire classique ou plutôt blanche minimaliste ? Ou avez-vous plutôt les tiroirs remplis de lingerie sexy rouge ?

Cela peut paraître étrange comme question venant d’une femme possédant un dressing aménagé uniquement pour sa lingerie : un magasin de bonbons pour les grands qui regroupe toutes les couleurs et motifs les plus inimaginables ! Seulement 20 ans en arrière, quand j’étais prête à conquérir le monde, c’était exactement la question que j’avais en tête !

Fraichement diplômée avec distinction d’une prestigieuse école d’art, les rêves pleins la tête mais avec un si petit budget ! J’enchainais les petits boulots et mangeais des pâtes pour mettre de l’argent de côté, ce que j’ai réussi !

J’ai enfin pu commencer à chercher des matériels pour ma première collection de sous-vêtements femme, cependant les prix étaient exorbitants ! Pour acheter une sorte de tissue, le minimum possible était le rouleau entier qui mesurait 500 mètres de long ! J’ai réfléchi et je me suis dit qu’en utilisant 100 mètres pour une collection je pourrais m’en sortir sans droit à l’erreur. J’ai donc décidé de la faire à la Picasso pendant sa « période bleue » : m’en tenir à une couleur et tout donné ! J’ai fini par choisir un rouleau de tissue noir.

Après avoir fabriqué beaucoup de sous-vêtements noirs, j’avais assez d’argent pour acheter une nouvelle couleur : blanc, et plus tard du rouge. Après 10 ans dans le métier je me suis rendue compte que j’avais utilisé seulement trois couleurs… Mais vous savez quoi ? J’ai perfectionné ses couleurs, maintenant je sais comment elles influencent un modèle, comment elles se marient avec la peau et l’humeur*.

Quelques années après, j’ai été invité à mon premier grand défilé à Paris. À ce stade j’avais la chance de pouvoir utiliser n’importe quel tissu dans n’importe quelle couleur : des dessins cachemire, rayures aux tissus métalliques. Cette nuit-là sur le podium était particulièrement spéciale, c’était une ode à mes prémices en trois différentes nuances d’amour : un défilé de lingerie fine noire, blanche et rouge.

*Pourquoi ne pas essayez vous-même ? La prochaine fois que vous vous offrirez l’un de mes modèles de lingerie féminine tel que le Dame de Paris ou le Space odyssey, essayez-les en noir, blanc et rouge et découvrez à quel point cela peut vous allez et vous faire ressentir différemment !

Most loved
Welcome to the garden of EARTHLY DELIGHTS

Females Forward

Welcome to the garden of EARTHLY DELIGHTS

by marlies|dekkers

You may not think of Frida Kahlo as a typical gardener – can you imagine her in rubber boots? – but together with her beloved Diego she turned the garden of their ‘Casa Azul’ into a luscious paradise of locally sourced flora.

How to keep your heels and standards HIGH

MD Friends

How to keep your heels and standards HIGH

by marlies|dekkers

Ruthie Davis is just like the amazing shoes she designs: daring, empowering and totally fabulous. After making Reebok hip again and completely revamping Uggs, she launched her own brand 10 years ago and quickly became the go-to designer for feminine feminists like Beyoncé and Lady Gaga. I met up with the American style maven in New York where we discovered we have a lot in common. Ruthie: “Fashion can be a tough game! I’m proud to still be standing… in my six-inch heels!” 

Selfmade STAR maker

MD Friends

Selfmade STAR maker

by marlies|dekkers

She grew up in a town with 3 traffic lights; now Lisa Benson represents some of the top names in the industry like Chanel Iman, Chrissy Teigen and Kelly Rohrbach. I met up with the IMG model manager to talk about the art of persistence and the importance of dreaming big. “I always trust my instinct.”