Mes trois différentes nuances d’amour

by Marlies Dekkers

 

Si vous deviez choisir une seule couleur de lingerie pour le reste de votre vie laquelle serait-elle ? Choisiriez-vous de la lingerie noire classique ou plutôt blanche minimaliste ? Ou avez-vous plutôt les tiroirs remplis de lingerie sexy rouge ?

Cela peut paraître étrange comme question venant d’une femme possédant un dressing aménagé uniquement pour sa lingerie : un magasin de bonbons pour les grands qui regroupe toutes les couleurs et motifs les plus inimaginables ! Seulement 20 ans en arrière, quand j’étais prête à conquérir le monde, c’était exactement la question que j’avais en tête !

Fraichement diplômée avec distinction d’une prestigieuse école d’art, les rêves pleins la tête mais avec un si petit budget ! J’enchainais les petits boulots et mangeais des pâtes pour mettre de l’argent de côté, ce que j’ai réussi !

J’ai enfin pu commencer à chercher des matériels pour ma première collection de sous-vêtements femme, cependant les prix étaient exorbitants ! Pour acheter une sorte de tissue, le minimum possible était le rouleau entier qui mesurait 500 mètres de long ! J’ai réfléchi et je me suis dit qu’en utilisant 100 mètres pour une collection je pourrais m’en sortir sans droit à l’erreur. J’ai donc décidé de la faire à la Picasso pendant sa « période bleue » : m’en tenir à une couleur et tout donné ! J’ai fini par choisir un rouleau de tissue noir.

Après avoir fabriqué beaucoup de sous-vêtements noirs, j’avais assez d’argent pour acheter une nouvelle couleur : blanc, et plus tard du rouge. Après 10 ans dans le métier je me suis rendue compte que j’avais utilisé seulement trois couleurs… Mais vous savez quoi ? J’ai perfectionné ses couleurs, maintenant je sais comment elles influencent un modèle, comment elles se marient avec la peau et l’humeur*.

Quelques années après, j’ai été invité à mon premier grand défilé à Paris. À ce stade j’avais la chance de pouvoir utiliser n’importe quel tissu dans n’importe quelle couleur : des dessins cachemire, rayures aux tissus métalliques. Cette nuit-là sur le podium était particulièrement spéciale, c’était une ode à mes prémices en trois différentes nuances d’amour : un défilé de lingerie fine noire, blanche et rouge.

*Pourquoi ne pas essayez vous-même ? La prochaine fois que vous vous offrirez l’un de mes modèles de lingerie féminine tel que le Dame de Paris ou le Space odyssey, essayez-les en noir, blanc et rouge et découvrez à quel point cela peut vous allez et vous faire ressentir différemment !

Most loved
Sun, sand, scissor kicks

Marlies Says

Sun, sand, scissor kicks

by marlies|dekkers

I’m going on a trip and I’m bringing…
Well, unfortunately not my gorgeous personal trainer. But his sexy summer work out is a nice alternative. If you like torture, that is.

Proud Mary

Females Forward

Proud Mary

by marlies|dekkers

Crowned Queen of Scotland at only nine months of age, proud Mary Stuart (1542- 1587) was off to a flying start. A tall beauty with golden-red hair and bewitching hazel eyes, Mary was so charismatic, so brilliant with words that her cousin, Queen Elizabeth I, refused to meet her during their lifetimes for fear of being overshadowed.

Talent for Intrigue

Females Forward

Talent for Intrigue

by marlies|dekkers

Was Jane Boleyn, aka Viscountess Rochford, a villain or a victim? One thing is certain: no other woman in the 16th century was as closely associated with as many dramatic events…